Sciences et Entrepreneuriat : Votre magazine des innovations entrepreneuriales, des découvertes et des applications scientifiques.
Notre Mission : Promouvoir et accompagner la Recherche, Développement et l’Innovation en Afrique


LA PEAU DE TILAPIA POUR LES GRANDS BRÛLES

Plaies, guérison, peau de poisson, collagène

DE LA PEAU DE POISSON POUR LES GRANDS BRÛLES

Des brûlures au second degré traitées avec la peau d'un poisson très connu en Afrique, mais dont l'utilisation à des fins thérapeutiques est totalement inconnue.

Aujourd'hui, le poisson le plus consommé au monde et encore plus en Afrique, le tilapia, est considéré comme crucial pour la sécurité alimentaire de plusieurs pays du continent africain, au point où certains ont émis des arrêtés pour empêcher que des maladies venant de l'extérieur viennent décimer leur stock national.

 Toutefois, et c'est l'objet de cet article, ce poisson possède d'autres vertus au-delà du simple fait de constituer la base du régime alimentaire de plusieurs populations. En effet, depuis 2017, des essais cliniques, effectués à l'hôpital de grands brûlés de la ville de Fortaleza au Brésil, ont montré que l'utilisation de la peau de tilapia pour panser les peaux abîmées de patients gravement brûlés ont donné des résultats époustouflants ayant d'ailleurs conduit au dépôt d'un brevet.

Les recherches ont montré que la peau de tilapia est riche en collagène de type I et III intervenant dans la deuxième phase de cicatrisation d'une plaie : la formation de nouveaux tissus autour de la plaie. Il faut aussi noter qu'en 2019,  des études effectuée en Chine, sur des patients souffrant d'ulcères graves de la jambe, ont confirmé que le traitement de blessures à l'aide de pansements de collagène (notamment de la peau de tilapia) guérissaient plus vite que dans le cas de méthodes de traitements habituelles.

De plus il s'avère que cette méthode est moins douloureuse et plus efficace que les pansements classiques, car ne nécessitant pas un renouvellement trop fréquent des pansements, en plus du fait que l'administration d'antidouleurs est plus faible.

Découvrez d'autres articles sur : www.facebook.com/ScientMag

Références :

Peau de poisson pour grands brûlés | ARTE

Le collagène marin pour la cicatrisation, Peptides collagène (nuviline.fr)

Fish Collagen Surgical Compress Repairing Characteristics on Wound Healing Process In Vivo (nih.gov)

Fish Collagen Surgical Compress Repairing Characteristics on Wound Healing Process In Vivo - PubMed (nih.gov)

Cicatrisation : de nouvelles découvertes sur le rôle du collagène. - e-Pansement

Les grands brûlés pourraient être soignés grâce à... de la peau de poisson ! (sciencepost.fr)

Différents degrés - Brûlure (brulure.fr)

Au Brésil, de la peau de poisson pour soigner les grands brûlés (passeportsante.net)